Vous êtes ici : Accueil > Espace Pédagogique > Aide au travail personnel > Le travail personnel
Publié : 31 mars 2015

Le travail personnel

« Je n’ai rien d’écrit sur mon agenda donc je n’ai rien à faire... ». Voilà bien une phrase qu’il conviendrait de bannir ! Dès la sixième et à fortiori jusqu’en troisième, tout élève, après une journée de cours a « à faire » : - Relire chaque soir (indépendamment d’une éventuelle leçon) le cours noté sur le cahier - ou le classeur- pour compléter, souligner, mettre en correspondance avec le chapitre du livre... et ce, pour tous les cours d’une journée. Ainsi, chacun s’approprie ce qu’il a entendu le jour même où il l’a découvert. - Organiser un emploi du temps maison - semblable à celui du collège - pour y répartir les différentes activités (travail scolaire et autres). Il n’y a pas de chiffre quant au temps à consacrer au travail personnel. Mais c’est lui qui fait la différence entre les résultats moyens et de bons résultats. Cet investissement est aussi la concrétisation du plaisir dans l’apprentissage et de l’autonomie de l’élève. La journée de cours y trouve sa finalité : j’ai appris, je réfléchis et je vérifie que je sais.

Post-scriptum

Cet article, paru en 2009, mérite d’être remis au goût du jour !

Dans cette rubrique