Publié : 13 mai 2011

Léon, le cochon d’inde...

Captif, un cochon d’inde grandissait…Il s’appelait Léon. Ses parents étaient morts quelques jours plus tôt, à cause des hommes sans doute. Léon ne comprenait pas vraiment ce que lui, et plusieurs autres animaux faisaient enfermés 24h/24 dans une cage au fond d’une chambre froide… Tout ce qu’il savait, c’était que toutes les heures à peu près, un ou des hommes entraient dans cette pièce et prenaient un animal que l’on ne voyait plus jamais revenir… Les souris et les singes, disaient qu’ils pratiquaient des expériences sur les corps des animaux pour tester des produits… Ils le répétaient tellement, que tout le monde avait fini par les croire…

Un beau jour, du nouveau : une femme vêtue tout en blanc, ouvrit la cage de Léon. Tous les autres animaux poussèrent des cris horribles en signe de désaccord ! La femme ne fit rien pour les faire taire. Elle attrapa simplement Léon par le cou.

Une fois dans le laboratoire, elle essaya de l’attacher à une petite planche de bois… Sauf, qu’il n’en fit qu’à sa tête et quand il le put, il galopa à toute vitesse sous un gros placard. La femme essaya de le rattraper mais en vain. Il eut assez de temps pour retourner dans la chambre froide où il se cacha. Les heures passèrent. Entre temps, il eut le temps de libérer pratiquement tous les animaux… D’ailleurs, ils eurent un plan pour s’enfuir de cet horrible endroit et ils le mirent au point immédiatement.

Un homme entra, voyant les animaux en liberté, il se fâcha et avança près d’eux pour les renfermer. Malheureusement pour lui, des souris se mirent à courir autour de lui, ce qui le déstabilisa et il tomba. Les singes en profitèrent et essayèrent de l’assommer avec tout ce qui leur tombait entres les mains : cages, gamelles d’eau, ect… En attendant, les rats et les cochons d’inde attaquèrent la femme en tirant sur ses vêtements, lui grimpant dessus, en la mordant par la même occasion. Bien vite, ils furent libres !

Après ce jour, chacun des animaux retourna dans son milieu de vie. Des animaux repartaient seuls ou d’autres par deux… Et oui, des couples s’étaient formés. C’était d’ailleurs le cas pour Léon qui avait trouvé une jolie petite cochon d’inde dans la cage d’à côté.


Jade G, 5°1

Dans cette rubrique